Lexique médiéval de lieux 

 

A B C D E F H

I

M N O P R S T V

 

Acre : Mesure agraire correspondant à la surface labourée en un jour et valant en moyenne 52 ares.

Arpent : Unité de mesure agraire divisée en quatre quartiers, la surface de l'arpent pouvait selon les régions varier de 30 à 60 ares.

 

Bailliage : Circonscription, juridiction.

Baille : Cour entourée d'une enceinte, le baille intérieur se distingue en général d'un baille extérieur, beaucoup plus grand, par la taille.

Barri ou Barry : Nom d'origine arabe désignant au Moyen Age le faubourg ou quartier situé hors de l'enceinte d'une ville.

Bastide : Ville nouvelle, dans le Sud-ouest de la France, généralement créée sous l'autorité conjointe d'un propriétaire terrien (seigneur local ou abbaye) et d'une puissance souveraine ou féodale (roi de France, comte de Toulouse).

Bief : Canaux de dérivation des eaux.

Bourg : Agglomération ou partie d'une agglomération médiévale ayant un statut

 juridique particulier et ne jouissant pas des privilèges de la cité. 

Bourg castral : Agglomération médiévale, bénéficiant généralement d'un statut particulier, développée à côté d'un château préexistant ou dans sa basse-cour, ou bien créée de pair avec un château.

 

Capmas : Mas habité par un propriétaire rural.

Cayrou : Amas de pierres, résultant de l'épierrement des champs.

Cévenne: Versant abrupt d'une colline.

Châtellenie : Territoire d'une juridiction subordonnée à un château.

Cité : District, subdivision d'une province, comporte une ville qui sert de chef-lieu et son territoire.

Cloup : Terme local pour doline, dépression circulaire, tapissée d'argile fertile, à la surface d'un plateau calcaire.

Combe : Vallée sèche.

Commune : Concession de commune : permission accordée par le roi aux habitants

 d'une agglomération de s'associer par serment.

Couderc : Espace privatif d'une ferme où l'on peut trouver quelques arbres fruitiers, le four ou un puits. Enclos également destiné à la libre circulation des bêtes. Considéré aussi comme pré communal, où chacun peut laisser paître son bétail.

 

Dolmen : Chambre sépulcrale de plan massé, formée par une ou plusieurs tables portées par des orthostates.

Domaine :  Terre possédée par un seigneur.

 

Ecart : Lieu écarté, hameau.

Eminence : Elévation de terrain.

Entremis (ou androne) : Espace étroit ménagé entre deux maisons médiévales servant d'égout et de coupe-feu.

 

Faubourg : Bourg qui s'est bâti à l'extérieur de l'enceinte d'un autre bourg ou d'une ville ou d'un château.. Petit à petit il s'entoure de murailles et s'intègre à la ville ancienne.

Fief : Bien donné au vassal par le seigneur en échange de la fidélité et du service.

Finage : Limites, étendue d'un territoire communal.

Fort : Quartier fortifié du castrum, réservé à l'aristocratie; il abrite les tours seigneuriales et les maisons nobles des chevaliers de la juridiction.

Fundus : Vaste domaine agricole, à l'époque gallo-romaine (voir villa).

 

Gynécée : Endroit du domaine où travaillent en commun les femmes des tenanciers ou des esclaves domestiques.

 

Hydronyme : Nom d'un cours d'eau.

 

Igue : Puits naturel creusé par les eaux d'infiltration.

 

Manse : Unité d'exploitation au Moyen Âge. A évolué en mas groupe de maisons et bâtiments au centre d'une exploitation agricole.

Mas : Groupe de maisons et bâtiments ruraux (ne constituant pas le centre d'une paroisse ou d'une juridiction).

Menhir : Monument mégalithique constitué d'un seul bloc de pierre vertical.

Métairie : Domaine agricole ou ferme exploité selon le système du métayage.

Motte castrale : Aux débuts de la féodalité, levée de terre supportant un fort protégé par une palissade.

 

Noiseraie : verger de noyers.

 

Oppidum : Site antique de l'époque gauloise fortifié, camp retranché, le plus souvent sur une éminence.

Oronyme : Nom  d'une hauteur.

 

Pech : Colline isolée (équivalent : puy). 

Perte : Sur les Causses, lieu où disparaît un cours d'eau, qui réapparaît plus loin.

 

Raysse : On parle aussi de travers, versant abrupt d'une colline.

Reculée : Vallée étroite aux parois abruptes, dépourvue de débouché en amont.

 

Sénéchaussée : Circonscription, juridiction.

Serre : Relief de forme allongée, aux versants raides, encadré par deux vallées parallèles

Sétérée : Surface de dimension variable correspondant à l'aire ensemencée avec un sétier de blé.

 

Talweg : Ligne imaginaire qui joint les points les plus bas d'une vallée et suivant laquelle s'écoule les eaux.

Toponyme : Nom de lieu.

Toponymie : Partie de la linguistique qui étudie les noms des lieux (toponymes).

Tourbière : Marécage acide à sphaignes, hypnes, droseras, etc., où se forme la tourbe.

Travers : Versant raide d'une colline.

Trech : Chemin qui conduit au franchissement d'un cours d'eau.

 

Vicairie, Viguerie : Désigne à l'époque carolingienne le siège administratif d'un fonctionnaire impérial puis devient avec l'effritement du pouvoir royal le siège d'une petite seigneurie sous domination du viguier.

Vicomté : Terre sur laquelle s'exerçait la charge de vicomte ou que possédait un vicomte.

Vicus : Agglomération gallo-romaine sur un axe fréquenté, village rural au haut Moyen âge.

Villa : Domaine rural, dont le propriétaire dirige l'exploitation, durant  la période gallo-romaine et jusqu'à l'époque carolingienne.

Village : Agglomération rurale, autrefois vouée essentiellement aux activités agricoles et siège d'une paroisse. Au sens administratif, agglomération de moins de 2000 habitants.

Ville : Elle regroupe, dans le castrum médiéval, la population sous la protection du fort seigneurial. Sa défense est assurée par des portes fortifiées et une muraille, ou simplement par un alignement de façades aveugles. Au sens administratif, agglomération de plus de 2000 habitants.

Vivier : L'étang où était assuré l'approvisionnement du manoir ou du château en poisson.

 

autre lexiques

 

Architecture Droit etc.. Religieux Titres

 

 

accueil  médiéval